Bangkok, capitale de la mode en devenir

2cbe712a701320e61d624daa3f9bf29e

En se baladant dans les grands centres commerciaux à la mode de la capitale, il est facilement perceptible que les Thaïlandais, aussi bien les hommes que les femmes, cultivent leur style et l’art de bien s’habiller, alliant parfaitement une certaine classe toute asiatique à un style décontracté et léger.

 

Capitale du shopping

S’il en est ainsi, ce n’est pas tout à fait par hasard, Bangkok étant un paradis pour les aficionados de la mode et du shopping. Tous les budgets s’y retrouvent, grâce aux différents marchés aux prix modiques, jusqu’aux centres commerciaux tels Siam  Paragon, Emporium ou Gayssiamorn qui accueillent en leur sein les plus  grandes marques de luxe européennes, notamment Chanel, Hermès ou  Gucci.

 Les grandes enseignes de prêt à porter américaines, européennes et  asiatiques essayent aussi de se positionner sur le marché thaïlandais,  grâce  à son potentiel et sa position géographique stratégique, au cœur  de  l’ASEAN et à deux pas de l’Inde et de la Chine. ZARA, Forever 21,  GAP et  UNIQLO ont ainsi investi la plupart des grands centres commerciaux  thaïlandais.

Des créateurs thaïlandais en vogue

1d89348409ef0fd570b8154cf009026eOutre les enseignes internationales, ce qui fait la force de Bangkok en tant que hub de la mode sont ses stylistes locaux qui évoluent dans un environnement acquis à leur cause. En effet, les créateurs et entrepreneurs sont récompensés de leurs efforts, mais surtout encouragés à être toujours plus créatifs et ambitieux. Le résultat est que les plus grandes marques thaïlandaises telles Disaya, Greyhound ou Senada Theory ont leurs boutiques côtoyant les enseignes internationales dans les plus prestigieux malls de la capitale, notamment à Gaysorn ou Siam Paragon. Siam Center est par ailleurs le centre commercial où les designers et créateurs les plus fameux de tout le pays sont réunis pour présenter au public leurs collections.

Si les stylistes qui ont une bonne côte sont présents dans les endroits stratégiques de la capitale, ceux qui débutent et les jeunes créateurs audacieux aiment lancer leur première boutique à Chatuchak Weekend Market, dans les ruelles de Siam Square ou dans des centres commerciaux tels qu’Union Mall. Ainsi, aux détours d’une allée à Chatuchak, il est possible de dénicher des paires de chaussures, des robes, pantalons ou chemises tout à fait originaux et stylés, dessinés par de jeunes créateurs, bénéficiant par ailleurs d’une qualité artisanale de fabrication, à des prix défiant toute concurrence.

La Fashion Week   

S’il est un événement qui cristallise l’ampleur que prend Bangkok sur la scène internationale de la mode, c’est bien la Fashion Week qui se déroule d’ordinaire en Mars/Avril et en Novembre, à Siam Paragon ou Central World. Cette manifestation accueille des créateurs réputés venant de toute l’Asie, tel l’indien Manish Arora ou la malaysienne Melinda f6773b1623785196e4a1c7a1d2d8f370 Looi. Les stylistes  thaïlandais tels Somchai Songwattana et sa marque  Flynow ainsi que les  labels réputés  Nagara ou Tube Gallery ont l’habitude de présenter leurs collections à la  presse  internationale et aux  fashionistas lors de cette Fashion Week aux accents orientaux.

 Cette Fashion Week attire également de plus en plus de mannequins occidentaux, très  recherchés de par leur style et leur influence sur le marché mondiale de la mode. Au-delà de la  Fashion Week, de nombreux mannequins et modèles photos sont basés à l’année à Bangkok.  Très demandés en Thaïlande, ils peuvent aussi facilement se déplacer partout en Asie le temps  d’un shooting photo ou d’un défilé. Le célèbre mannequin Natalie Glebova, Miss Univers 2005, est la quintessence de ce phénomène récent.

Au carrefour de la mode asiatique et occidentale, Bangkok se construit son propre destin grâce à un étonnant mix entre enseignes internationales établies et créateurs locaux ambitieux qui rêvent de conquérir le monde de la mode. Grâce à ses atouts géographiques, créatifs et commerciaux, Bangkok s’implante, année après année, comme l’une des capitales mondiales de la mode, aux côtés de Paris, Milan, Tokyo et New York.